lundi 10 novembre 2008

La chevêche des terriers


Crédit photo : Eladio Fernandez
La chevêche des terriers est un peu un cas à part dans la famille des chouettes et des hiboux. Normalement, elle devrait vivre la nuit, loger dans une grange ou au creux d'un arbre, aimer la solitude, et bien non !




D'abord, elle vit dans un terrier, mais ça on s'en doute rien qu'à lire son nom. Le plus souvent, elle habite un terrier abandonné, mais s'il le faut elle le fait elle-même, à coup de pattes, de bec et d'ailes. Ces pattes justement sont bien plus longues que celles des autres chouettes. C'est normal, car elle passe autant de temps à arpenter les environs de son logis, guettant proies et prédateurs, qu'à voler dans les airs.

Ensuite, elle n'aime pas vraiment la solitude. Elle préfère vivre en colonie, pas très loin d'autres couples d'amoureux. En plus, elle adore les enfants, deux fois plus que les autres chouettes. Elle peut en avoir jusqu'à 15 ! Loger cette très nombreuse progéniture pose parfois quelques petits problèmes de promiscuité. Mais, les parents qui ne sont jamais à court de solutions, répartissent simplement leurs enfants dans plusieurs terriers alentours.

Autre grande différence avec les autres rapaces nocturnes, la chevêche des terriers n'est pas particulièrement nocturne. Elle vit de jour comme de nuit, avec quand même quelques siestes de temps en temps pour se reposer. Le jour, elle chasse les sauterelles et les grillons, et la nuit, elle chasse les petits rongeurs ou les grenouilles.

C'est une chouette peu farouche qui se laisse facilement observer, mais il faut quand même traverser l'Atlantique pour la voir car cette chevêche pas revêche vit en Amérique, du nord et du sud, et même dans quelques îles paradisiaques des Caraïbes.

1 commentaire:

Radzimire a dit…

ça donne des idées , une chouette chouette comme ça!